Bienvenue sur le site pour parents adolescents et jeunes adultes
Nouveau numéro !!! 077 474 73 37 Facebook :
https://www.facebook.com/groups/jeunesparentsch/
Accueil > Articles généraux > Dépression du post-partum

Article sur la dépression post partum, rédigé par Chantal Demierre, Swiss Maman Blues

Dépression du post-partum

lundi 23 novembre 2009, par Karine

L’arrivée d’un enfant induit de grands bouleversements non seulement physiologiques et sociaux, mais également psychologiques. Si on parle largement du baby-blues qui survient 2/3 jours après l’accouchement et qui se résorbe une quinzaine de jours après, il en est tout autrement de la dépression du post-partum. Il s’agit là d’un mal plus profond et plus tenace qui touche 10-15 % des jeunes mamans (et parfois des papas) et qui peut se manifester durant la première année qui suit la naissance.

Cette possibilité de vivre une dépression du post-partum est méconnue des jeunes parents et la plupart du temps les mamans hésitent à parler de leur mal être alors que l’ensemble de notre société décrit la naissance d’un enfant comme un événement merveilleux et épanouissant. Les mamans vivant une telle difficulté préfèrent se taire et s’enfoncent dans la solitude.

Dans une telle situation il est cependant très important de réagir au plus vite en s’adressant à des professionnels afin de pouvoir être prise en charge et éviter que cette dépression provoque de graves conséquences à long terme(sur la maman, l’enfant, le couple).

Signaux d’alerte

Si vous ressentez plusieurs des signes mentionnés ci-dessous durant la grossesse ou après l’accouchement, nous vous conseillons d’en parler au plus vite à un professionnel (gynécologue, sage-femme, psychologue, médecin généraliste…..). Ces personnes seront à votre écoute et vous apporteront l’aide et les conseils adéquats pour vivre votre maternité plus sereinement.

Pour la maman

Epuisement physique/psychique ; Troubles alimentaires ; Tristesse, pleurs, mélancolie ; Angoisses, anxiété ; Sentiment de culpabilité, d’inutilité ; Sentiment de confusion ; Modification du caractère/du comportement ; Souhait de tout quitter ; Hallucinations etc …

Autour de bébé

Sentiment de ne pas avoir accouché ; Sentiment que son enfant n’est pas le sien ; Peur de lui faire du mal, de ne pas savoir s’en occuper ; Rejet/indifférence envers son enfant ; Inquiétudes constantes vis-à-vis de la santé de son enfant ; Faible tolérance aux pleurs/cris de son enfant etc …

Chantal Demierre

http://www.swissmamanblues.ch/

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Piwik Web 2.0 stats |