Bienvenue sur le site pour parents adolescents et jeunes adultes
Nouveau numéro !!! 077 474 73 37 Facebook :
https://www.facebook.com/groups/jeunesparentsch/
Accueil > Ma fille ado est enceinte

Ma fille ado est enceinte

mardi 1er juillet 2008, par Karine

A tous les parents

De nos jours, l’adolescente enceinte n’est pas assez soutenue. Pourtant, un simple encouragement peut décoincer une situation à prime abord difficile.

Trop souvent encore, les parents de l’adolescente concernée réagissent trop brusquement. Ils aiment leur fille et, en croyant la punir à juste titre, la chassent de la maison. D’autres exercent une pression constante pour qu’elle se débarrasse du problème en avortant, au lieu d’ouvrir la discussion.

Je ne suis pas là pour faire le procès des parents, mais pour exposer les faits du point de vue de la future maman. Je peux d’ailleurs tout à fait comprendre que les parents ne sautent pas de joie à l’annonce d’un tel évènement. Ce que beaucoup oublient, c’est que la jeune fille enceinte est déjà pénalisée par la situation dans laquelle elle se trouve. Elle se rend compte de sa "bêtise" si elle ne s’est pas protégée comme elle aurait dû et s’en mord les doigts. Il ne faut pas oublier non plus que la grossesse peut être le résultat d’un préservatif cassé ou d’une pilule qui n’a pas fonctionné. Le simple fait d’en parler à ses parents est un obstacle non négligeable qui devrait être reconnu comme une force. Si les parents réagissent positivement, en proposant à leur fille d’ouvrir le dialogue sans violence ni contrainte, les deux parties sont gagnantes. La communication facilite les rapports enfants-parents et permettent à chacun d’exposer ses idées et ses sentiments quant à la problématique. On évitera de la sorte les grands conflits familiaux.

J’ai aussi envie de dire et de rappeler que l’adolescente se sent souvent prête à accepter sa grossesse. J’ai personnellement ressenti une grande force intérieure, presque mystérieuse. A 15 ans, accueillir un enfant est de l’ordre du possible. Une fille qui dit avoir envie de son bébé n’est pas une insensée. C’est une envie naturelle que la majorité des femmes ressentent lors d’une grossesse. L’âge ne joue aucun rôle sur ce sentiment maternel.

Les adolescentes mamans ont un avenir. Il me paraît logique qu’on puisse se faire du souci. Pour bien s’en sortir, les mamans ado ont surtout besoin du soutien de leurs parents, voire du père de leur enfant. Les problèmes trouvent leurs solutions au cours de la grossesse, peu à peu. Une jeune maman qui continue sa formation, par exemple, peut de la sorte sortir de sa marginalité, acquérir un métier et subvenir à ses besoins.
Une femme de 30 ans rencontrera les mêmes sentiments, les mêmes peurs, si elle attend son premier enfant, que celle de 15 ans. Toutefois, la fille de 15 ans a besoin d’un plus grand soutien moral, parce qu’elle doit défendre son droit à la maternité auprès des copains, de la famille et des professionnels de la santé. Si vous, en tant que parents, soutenez votre fille enceinte, vous lui offrez un climat favorable à une grossesse adolescente réussie, et vous lui donnez de plus grandes chances pour devenir une maman épanouie.
Il est d’ailleurs évident qu’une maman ado soutenue par ses parents a beaucoup plus de chances d’avoir une vie convenable qu’une jeune maman qui doit se débrouiller seule ou recourir à d’autres aides.

Merci à tous ceux qui nous soutiennent !

Karine, maman la première fois en 1999 à l’âge de 16 ans

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Piwik Web 2.0 stats |