Bienvenue sur le site pour parents adolescents et jeunes adultes
Nouveau numéro !!! 077 474 73 37 Facebook :
https://www.facebook.com/groups/jeunesparentsch/
Accueil > Articles généraux > Allaitement maternel

Allaitement maternel

mardi 27 mars 2007, par fairymam

L’allaitement maternel... certains vous demanderont pourquoi ? Répondez-leur : "Et pourquoi pas ?"

L’allaitement maternel

, quoi de plus naturel ? Et pourtant, naturel ne veut pas dire simple et inné. Loin de là.
Ici, nous allons tenter de répondre à vos questions concernant ce sujet créateur de tant d’émotions chez bien des mamans.

Le démarrage

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’allaitement ne démarre pas en salle d’accouchement. Non, il démarre pendant la grossesse. Il nait dans l’esprit de la future maman et il s’épanouit avec le nouveau-né.
En effet, décider d’allaiter, est pour certaines une chose naturelle, indiscutable. Pour d’autres, il faut peser le pour et le contre et se préparer psychologiquement.
Allaiter est accepter de faire don de soi, c’est accepter de nourrir son enfant lorsque LUI le désire, c’est accepter de "prêter" encore un peu son corps. Tout ceci n’est pas chose facile et évidente pour toute future maman. Certaines d’entre elles le refusent ; il faut accepter et respecter ce choix car comme on le dit souvent : "mieux vaut donner un biberon avec amour que le sein à contre coeur". Rien n’est plus vrai. D’ailleurs, je suis certaine de pouvoir dire qu’un allaitement réussi est un allaitement pleinement désiré.

Et oui car aussi naturel soit-il, cela demande quelques efforts et une certaine motivation.
Certaines femmes préparent leur poitrine à l’allaitement durant la grossesse. Pour ma part, je n’ai pas eu recours à ces méthodes. Il faut savoir que ce n’est pas l’allaitement mais la grossesse qui abime les seins.

Parlons désormais du démarrage concret de l’allaitement. Il est impératif que votre bébé tète dès sa naissance. La pesée, et l’habillage peuvent bien attendre après le traumatisme (l’accouchement) que vient de subir votre bout de chou.
Et rien de tel que le contact "peau à peau" pour cette première tétée. Première tétée qui est également appelée "tétée de bienvenue". Sachez que même si vous ne voulez pas allaiter, il est souvent conseillé de donner cette première tétée, qui contient uniquement du colostrum, lui même chargé en anticorps maternels.

Un allaitement réussi est un allaitement qui connait un bon démarrage. Vous devez donc être épaulée et soutenue par votre entourage, le papa surtout, ainsi que l’équipe médicale. Malheureusement, elles ne se valent pas toutes à ce sujet...Lorsqu’une maman rencontre des difficultés, certaines équipes ont le "biberon facile"...
D’autres vous aideront coute que coute et merci à elles !

Vous devez allaiter à la demande ! C’est primordial si vous voulez réussir. De plus, plus vous mettrez votre bébé au sein, plus la montée de lait se fera rapidement (à partir de J3 après la naissance). La stimulation entraine la lactation. Et surtout bouchez-vous les oreilles lorsque l’on vous dit que bébé doit digérer au moins 2heures entre deux tétes !!! C’est faux ! ne pas confondre bébé allaité et bébé biberonné !
Le lait maternel se digère en 20 minutes...

les soucis du début

On va pas se mentir, l’allaitement c’est pas toujours magnifique et simple ! On n’a rien sans rien...On peut connaitre divers soucis, tels :

les crevasses : elles sont dues à un mauvais positionnment du bébé lors de la tétée. Bien souvent, le bébé ne prend pas le mamelon entier dans sa bouche, il se contente de sussoter le téton qui s’irrite très vite et peut même aller jusqu’à saigner. Les tétées deviennent alors très vite douloureuses. C’est à ce moment qu’il faut s’accrocher et persévérer si l’on désire vraiment allaiter.

Il existe plusieurs remèdes :

les téterelles ou bouts de seins en silicone : Ce sont des tétons en silicone que l’on place sur le sein afin que la bouche du bébé ne soit pas en contact direct avec la zone douloureuse. C’est en général très soulageant mais à ne pas utliser très longtemps si l’on ne veut pas que bébé s’y habitue.

La crème lansinoh : C’est une crème que l’on applique sur les crevasse (inutile de rincer avant la tétée).

Les bandes de tuiles gras Jelonet : à découper et à laisser coller sur les tétons entre deux tétées. Très efficace !

bébé tète mal : Dans ce cas une auxiliaire puéricultrice vérifiera la position du bébé. Si celle-ci est en cause, elle vous aidera à bien repositionner votre bébé.
Il peut arriver aussi que bébé s’endorme trop facilement au sein, surtout à la maternité. Dans ce cas il a peut-être trop chaud.
D’autres fois, il s’agit d’un problème plus complexe, interne à la bouche du bébé. Un ostéopathe peut vous aider.

Maman n’aime pas la sensation Sans parler de la douleur qui peut être ressentie, certaines femmes ne supportent pas la sensation d’avoir leur enfant tétant leur sein. C’est tout à fait compréhensible et respectable. Dans ce cas il est toujours possible d’arrêter l’allaitement. C’est bien d’avoir essayé. Car, rappelons-le, on peut facilement passer du sein au biberon mais on peut difficilement faire l’inverse...

l’équipe médicale : comme nous le disions précédemment, certaines équipes médicales sont très bien, d’autres moins compétentes en allaitement maternel. Si vous rencontrez des difficultés lors de votre allaitement et que vous voulez persévérer, insistez pour imposer vos choix. Ne laissez pas l’équipe donner des biberons si vous ne le voulez pas. En effet, un nouveau-né peut faire une confusion sein/tétine et ne plus vouloir du sein après car il ne saura pas le téter.

la pudeur : Certaines femmes redoutent d’allaiter en public. Tout d’abord sachez que l’allaitement peut se faire de manière très discrète. Un long tee-shirt ou un foulard et on y voit plus rien ! Surtout n’ayez pas peur de demander aux gens de sortir lorsque vous allaitez si cela vous gène, ils n’y verront sûrement aucun inconvénient. Si vous n’osez pas leur dire, trouvez une auxiliaire puéricultrice assez gentille pour trouver une astuce pour faire sortir les visiteurs lors des tétées ;)

L’allaitement s’installe

Les premiers jours sont passés, la montée de lait s’est faite, tout va bien, ou presque. Vous êtes fatiguée et votre bébé réclame beaucoup. C’est fatiguant mais ne le serait-ce pas autant si vous deviez préparer les biberons, les stériliser, les chauffer et tout ça avec un bébé qui hurle de faim ?
Vu comme ça, l’idée du sein que l’on sort du soutien-gorge pour le donner à son enfant peut être intéressante.

Si votre bébé réclame beaucoup, donnez lui beaucoup, vous serez bientôt récompensée. C’est votre lactation qui s’adapte à ses besoins. Vous ne devez pas aller contre ce processus en essayant de "régler" votre bébé, vous ne ferez que tarir votre lactation.

les poussées de croissance

Les bébés allaités connaissent à différentes périodes des poussées de croissance. Il s’agit de périodes où ils réclament énormément. Il faut quasiment passer 2 ou 3 jours avec bébé au sein avant que tout revienne à la normale.
Pourquoi ? Et bien le lait maternel "grandit"avec le bébé. Il n’est pas le même à la naissance et lorsque le bébé à 4 mois. Il y a donc des phases où la quantité et la qualité du lait évolue. Ce sont les pics de croissance. Ils ont lieu à 3 semaines, 6 semaines, 3 mois et 6 mois. Bébé tète beaucoup plus afin d’adapter la production à ses besoins. Une fois le lait adapté aux besoins de votre tout petit, ce dernier réclamera de nouveau comme avant.
La nature est bien faite, non ?

Maintenant, on profite !

Désormais l’allaitement est bien installé, vous avez dépassé les désagréments du début et vous profitez pleinement de ces purs moments de bonheur. Quoi de plus beau que son bébé niché contre soi, tétant le sein maternel ? Quelle plus belle image que celle de son bébé retirant sa tète, une goutte de lait au bord des lèvres, les yeux fermés, et l’air repu ?
Je pourrais écrire des heures durant au sujet de l’allaitement et des moments magiques qu’il procure. Ce sont des calins magnifiques et intenses. Et c’est parfois bien utile, c’est ce que nous allons voir maintenant.

Avantages de l’allaitement maternel

la santé : On ne le dira jamais assez mais le lait de maman est l’aliment le plus adapté au bébé. Il est bourré d’anticorps, sa contenance varie durant la tétée et en fonction des besoins de l’enfant. Le lait n’est pas le même en début et en fin de tétée, il n’est pas le même lorsque l’enfant est malade, il est différent le matin du soir, son goût varie et habitue votre enfant à la variété des aliments, etc...Il est fait pour votre bébé.

pratique : Bouger avec un bébé ce n’est pas facile. Il faut la poussette, un lit parapluie, un cosy, un transat, des vêtements, des couches et j’en passe ! C’est vite le déménagement. Si on peut éviter les biberons et tout ce qui va avec c’est déjà pas mal ! Et oui, le lait de maman est toujours prêt, toujours chaud et le sein n’a pas besoin d’être stérilisé :D

un bobo, un soucis, un stress : Et oui, l’allaitement maternel n’est pas QUE nutritif. C’est aussi un moyen de consoler bébé lorsqu’il a des pleurs du soirs, un bobo, un gros coup de fatigue. Ca n’est pas la solution à tout mais parfois ça aide bien. Je me souviens des premières semaines de ma fille. Impossible de la faire dormir. J’avoue que la voir s’endormir sur le sein était un réel bonheur ! D’ailleurs certains petits bouts ne s’endorment que comme ça. Certains diront que c’est mal. Après réflexion, je dirais que c’est un moment privilégié et que, quoiqu’il arrive, à 10 ans il ne s’endormira plus comme ça alors pourquoi ne pas en profiter si ca ne dérange pas maman ? Sans oublier qu’il vaut mieux endormir bébé au sein que de craquer et hurler à son tour...

Allaiter oui...mais jusqu’à quand ?

C’est LA question ! A vrai dire je n’ai pas de réelle réponse à apporter. Je dirais jusqu’à ce que la maman en ait marre. Mais quoi qu’il arrive, il faut que cette dernière soit prête. Mais nous verrons cela dans la partie sevrage.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois et recommande l’allaitement jusqu’à 2 ans.
Cela peut choquer dans nos pays, mais c’est monnaie courante dans bien des pays notamment dans les pays nordiques.

Si vous souhaitez vivre un allaitement prolongé, n’ayez pas peur du regard des autres. Après tout, vous n’êtes pas obligée de le faire devant tout le monde. Passé un certain âge, bébé peut se contenter de téter matin et soir, à l’abri des regards indiscrets !

L’allaitement peut se prolonger tant que la maman et le bébé le désire.

Le sevrage

Qu’il soit naturel ou décidé, il arrive un jour ou l’autre. Toutes les bonnes choses ont une fin !

le sevrage naturel C’est bébé qui décide que c’est fini ! Il peut avoir lieu entre 18 mois et 6 ans. Parfois avant si la maman est enceinte (modification du gout du lait)
Dans ce cas, les choses sont simples (du moins pour bébé) vu que c’est lui qui décide qu’il ne veut plus du sein.

le sevrage programmé : Maman décide que c’est fini. Un sevrage réussi est un sevrage qui se fait en douceur. La mère ne doit pas hésiter à parler à son bébé. Lui expliquer pourquoi elle en arrive là et surtout faire beaucoup de calins à son enfant. Petit à petit, il faut supprimer des tétées en commençant toujours par celle de la fin d’après-midi, puis celle du début d’après-midi, puis fin de matinée. La tétée du matin et du soir doivent être les dernières à être supprimées car ce sont les plus importantes pour bébé...et pour maman !

Sachez que si vous envisagez un sevrage à contre-coeur pour cause de reprise du travail, il existe une possiblité de continuer d’allaiter : le tire-lait. J’envisage très bientôt d’écrire un article sur cette façon de faire :)

J’espère de tout coeur que cet article vous aura appris certaines choses, et surtout qu’il vous aura donné l’envie de tenter cette aventure.
Je ne peux que vous conseiller ce site : http://lllfrance.org

La leche league est une association plus que compétente en allaitement maternel, vous y trouverez des numéros de téléphone pour contacter une animatrice, pour poser vos questions et vous pourrez également y trouver des dates de réunions ainsi que divers dossiers traitants de ce sujet.

Je vous souhaite à toutes la plus belle des aventures !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Piwik Web 2.0 stats |