Bienvenue sur le site pour parents adolescents et jeunes adultes
Nouveau numéro : 077 474 73 37 Nouveau site en préparation, revenez !
https://www.facebook.com/groups/jeunesparentsch/
Accueil > Témoignages > Témoignage de Céline, 22 ans, maman de Joé 3,5 ans et de Ugo, 20 (...)

Témoignage de Céline, 22 ans, maman de Joé 3,5 ans et de Ugo, 20 mois

envoyé en juin 2004

mercredi 21 mars 2007, par Karine

Bonjour à tout le monde,

Je vais vous raconter l’arrivée mouvementée de mes amours !!!

Je vais commencer par planter le décors :
Je suis l’aînée de 5 enfants répartis sur 6 ans, on a toujours été éduqué de façon à ce que l’on soit "dégoûté" des rapports intimes !!!
J’avais 17 ans quand je rencontre mon ami, nous nous somme rencontrés grâce à un couple d’amis, je me décide à prendre la pilule (sans que mes parents ne la sachent, naturellement), au bout de 7 mois avec mon ami nous avons nos premiers rapports, qui ne se passent pas très très bien vu que je suis complètement paniquée.

Après 2-3 mois ça commence à mieux se passer, mais voilà que je remarque que j’ai une "montée de lait", paniquée je me rends à l’hôpital où je ne suis pas très bien accueillie, je leur explique ce qui se passe et eux me mettent sous antibiotique (que je ne prends pas ), j’attends la fin de mon cicle et mes règles ne viennent pas, je fais un test, positif, je prends rendez-vous avec ma gyné, elle me parle bien sûr de l’IVG, mais ne me force pas. Elle montre simplement les "options" que j’ai.

L’annonce à la famille fut mitigée, ma maman l’a bien pris, mon père moyennement, mais ma grand-mère (qui nous a presque élevés) l’a extrêmement mal pris, elle voulait m’imposer l’avortement !! L’annonce au papa fut tout aussi difficile. La seule chose qu’il m’a dit c’est "je n’en veux pas". Et je ne le vis pas durant les 3 premiers mois de ma grossesse.

Je suis partie 2 semaines en vacances, où j’ai été malade tout le long (merci les nausées). A mon retour je fus surprise de voir mon ami qui me proposait de venir passer les week-ends chez lui, ce que je fis bien évidemment. Ma grand-mère dû prendre les choses telles quelles.

J’ai vécu une grossesse "cachée" car mon patron d’apprentissage ne l’a pas bien pris non plus (il voulait me faire avorter) et il ne fallait pas que je montre aux patients que j’étais enceinte car cela faisait mal-vu.
Mais les choses se sont compliquées quand, à la 25 ème semaine, je ressentis de fortent contractions !! J’étais à ce moment-là chez mon ami (qui n’avait dit à presonne que j’étais enceinte), qui se trouvait juste à côté de l’hôptal, donc direction l’hôpital, où l’on me dit que je suis en travail et qu’il faut à tout prix arrêter les contractions. Après plusieurs heures de contractions et une perfusion ça ce calme, Au bout de 3 jours d’hospitalisation, la poche des eaux perce, donc direction le HUG en ambulance, où je ne veux pas rester et demande mon transfert au CHUV dès que possible. Je suis donc à Genève avec la poche percée mais bébé va bien et je reste comme ça 2.5 semaines. Arrive enfin le moment où l’on me transfère au CHUV, j’y reste aussi 3 semaines jusqu’au moment où mon petit mec arrive à 34 semaines avec un poids 2.330kg et 46cm, il se porte mieux que sa maman qui ne peut plus marcher à cause de son immobilisation totale, mais tout revient petit-à-petit, de retour à la maison j’ai interdiction de porter mon bébé jusque dans ma chambre (je suis aux 3ème étage). Mais après un mois tout était parfait, bébé et maman vont à merveille.

Après 6 mois d’absence à mon apprentissage, je dois passer mes examens que je réussis haut la main !!!!!!!

Une année passe, j’arrête la pilule, et en un mois retombe enceinte, je suis obligée de rester alitée à la maison depuis le début, mais à 4 mois j’ai déjà des contractions, repos encore plus important, mais à 5 mois c’est de nouveau hôpital avec perfusion, je tiens jusqu’a 26 semaines et la poche des eaux lâche, donc après plusieurs aller-retour entre Lausanne et Genève, j’accouche à 32 semaines d’un magnifique tout petit garçon, il pèse 1.690g et mesure 41.5 cm. Il se porte bien pour sont "âge", mais ma grand-mère qui croit que mon bébé va être "attardé" comme elle le dit, m’avoue avoir prié pour que mon bébé meurt, (elle avait fait la même chose pour le premier, mais avant sa naissance), après 5 semaines chez les préma il peut rentrer à la maison, mais tout n’est pas fini car lors d’une échographie les médecins avaient remarqué un problème au niveau des reins. Il a un rein trop haut et trop gros et un rein trop bas et trop petit, mais d’après les médecins tant qu’il n’a pas de problème, c’est bon.

Le petit à maintenant 20 mois, le grand 3.5 ans et ça fait 8 mois que nous sommes en essai pour le troisième !!!!

P.-S.

Céline est maintenant maman de 4 enfants.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Piwik Web 2.0 stats |